Le village

Le bureau de poste

La mairie décide, en 1908, d’installer le nouveau Bureau de poste dans l’ancien presbytère, lui-même établit dans les locaux de l’ancien Hôtel-Dieu de Larchant. Un devis descriptif et estimatif des travaux à exécuter est rédigé le 25 août 1908. Il comprend la découverture des combles, la dépose des faîtières et la recouverture en tuiles vieilles sur lattis neuf. Les cloisons intérieures en briques seront démolies, ainsi que deux cheminées et l’escalier conduisant au grenier, avec décarrelage du sol. Une estimation des coûts est effectuée par l’architecte Thirault, de la ville de Nemours, pour un total général de 6 889 F, y compris les honoraires de l’architecte. Les entreprises choisies sont l’entreprise Bourguignon, de Nemours, pour la menuiserie, l’entreprise de maçonnerie d’Alfred Leblanc, de Larchant, Lavilette, de Villiers-sous-Grez pour la charpente, Coudereau, de La Chapelle-la-Reine pour la zinguerie et Dufey, de Nemours, pour la peinture, le tout pour un total de 8 537,21 F (supérieur de 31,3 % par rapport au devis).

Il s’agit d’une grosse dépense pour la commune, qui a déjà fait de grands sacrifices en établissant l’eau courante. Le maire, Désiré Carré, sollicite un secours au département et demande aux entrepreneurs de faire des rabais de 1 à 7% sur leurs devis.

Par ailleurs, la situation est urgente, puisque le bail de l’actuelle Poste, dans un local appartenant à Thoison, rue de l’Eglise, expire le 24 juin 1909. De plus, la Direction des Postes et Télégraphes de Seine-et-Marne demande des aménagements supplémentaires ainsi que des dispositions pour la sécurité au rez-de-chaussée. Un emprunt est contracté par la Mairie et régularisé en décembre 1910. Les travaux s’achèveront en décembre 1911 par la pose de l’eau courante et le pavage de la cour.

eglise

pdfL'échafaud de Larchant (par Marc Verdier)

pdf L'Hôtel-Dieu de Larchant en 1560 (par Marc Verdier)

pdfLarchant au temps de messire Nicole Ratat (1457-1482) (par Marc Verdier)

pdf Notes d'Eugène Thoison sur l'histoire de Larchant