Le village

Les localités disparues

I La commanderie de Beauvais I Commanderie de Bonnevault I Les Coudres I Trémainville I
I Blomont I Le Moulin à vent I

 

Les Coudres

Il existe encore de nos jours deux lieux-dits appelés « la Coudre » et « la Grande Coudre » sur la route menant de La Chapelle-la-Reine à Verteau. Seuls quelques bosquets permettent de deviner que des bâtiments se dressaient là au Moyen Âge. Ce fief a pour origine un bail de terres et droits faits pour six ans au Commandeur de Beauvais par Jean de la Coudre en 1276. En 1280, le Commandeur achète au même Jean de la Coudre une maison entourée de fossés etd e murs, consistant en « maison manable, grange etétables, cour, colombier, courtil, aisance et appartenances ». Le tout avait disparu bien avant le XVIIe siècle.

 

D’après la thèse de Mme Bray

edwards larchant

pdfUn village disparu...Blomont (par Marc Verdier)

pdf La guerre de cent ans et le gâtinais seine et marnais (par Christine Garmy)

pdfVisite de l'emplacement de la Commanderie d Beauvais (par Marc Verdier)

pdfEsquisse d'une histoire de l'environnement à Larchant (par Marc Verdier)

pdfPropriétés de la Commanderie de Beauvais à Larchant (par Marc Verdier)

pdfItinéraires anciens autour de Larchant : Les routes de la plaine (par Marc Verdier)

pdfTrémainville (par Christine Garmy)