Le village

Le village aujourd'hui

734 habitants au recensement de 2006.

Accroissement notable de la population depuis une vingtaine d’années, puisque l'on comptait 572 habitants en 1 990.

Le territoire de Larchant, l’un des plus vastes du canton de la Chapelle-la-Reine, couvre 2 930 ha dont 1 131 ha de bois (358 ha ouverts au public), 1 646 ha d’espace agricole, 87 ha de carrières et sablières (en 1990), 48 ha d’habitat et 17 ha d’eau (en 1990).

Le parc des logements reflète la dimension historique de Larchant. En 2000, 63% des logements datait d’avant 1949 et plus de la moitié avait été contruite avant 1915.

L’agriculture et l’extraction de la silice: principales activités.

La grande majorité des terres cultivées sur le plateau est consacrée aux cultures céréalières (blé tendre, orge) et aux productions industrielles (betterave, colza, lin). L’élevage a pratiquement disparu : il ne concerne plus que les chevaux dans deux fermes équestres. L'agriculture occupe 5 exploitations et emploie une vingtaine de personnes.

Le sable de Larchant, de très grande qualité (il est exporté jusqu’à Murano, en Italie), a été exploité de longue date à Larchant.  De nombreuses carrières, aujourd’hui abandonnées, jalonnent le territoire communal : elles forment souvent des lieux de reconquête de la flore et de la faune qui sont répertoriées en zones d’intérêt écologique. Les carrières en activité concernent des terrains où les sables peuvent atteindre 55 à 60 m d’épaisseur, composés presque exclusivement de silice. Ce gisement est mentionné au Schéma Directeur d’Ile-de-France. Mais sur Larchant, les emplois directs générés par ces carrières ne concernent qu’une dizaine de personnes.

Une boulangerie et deux restaurants

Comme beaucoup de villages similaires, Larchant a perdu la plupart de ses commerces. Il demeure cependant une boulangerie et deux restaurants.


 

plan rue larchant

Les rues de larchant

Source Google Earth