Inventaires floristiques

Etude réalisée par Alain Fontaine

Les pinèdes

 

En pré-bois  plus ou moins clairs, les pinèdes forment des groupements assez riches floristiquement. Elles ont comme les autres groupements des caractéristiques parfois intéressantes et inattendues.

Deux types de pinèdes ont été suivis :

Pinèdes en pré-bois sur sols limoneux. 134 espèces enregistrées

Elles correspondent aux bordures de plateau à la jonction des sols limoneux et des platières grèseuses. De ce fait eles sont sur des sols hétérogènes à tendance limoneuse. Le limon est un colluvionnement et/ou un transport aérien des particules fines des sols du plateau agricole limitrophe. C’est aussi le pré-bois qui domine. L’évolution de ce milieu conduit à un embroussaillement complexe de feuillus sous pinède puis de taillis strictement de feuillus comme cela s'amorce à l’heure actuelle.

Pinèdes en pré-bois sur sols siliceux. 106 espèces enregistrées

Ces groupements sont installés sur les platières grèseuses et dans le font de vallon du golfe de Larchant. Ils se superposent aux landes à Callunes, véritables groupements autochtones des sables oligotrophes et podzoliques, dits de Fontainebleau.

En comparant les deux habitats de Pin sylvestre, on constate les grandes différences de peuplement des espèces dominantes. En dehors des Pins, il n’y a que le Lierre, le Troène et la Ronce fruitière pour dominer partout. Les autres espèces ont des besoins écologiques bien marqués.

Lire la suite du chapitre pdf

alisier brunelle
Alisier de Fontainebleau © A. Fontaine Brunelle à grandes fleurs © A. Fontaine

 

Orchis pourpre

Orchis pourpre © A. Fontaine

Orchis albinos

Orchis albinos © A. Fontaine