Inventaires floristiques

Etude réalisée par Alain Fontaine

Pédologie, Larchant

Les sols de la bordure du golfe de Larchant sont très complexes, les limites géographiques et physiques sont difficiles à définir. Exception faite dans les conditions agricoles, il règne une grande confusion visible à l’intérieur même des formations floristiques étudiées. Les limons de plateaux colluvionnent avec les sables de Fontainebleau et dans ces nombreux cas il est difficile de délimiter ces connexions. Même chose au bas des pentes ou en fond de certains vallons ou on observe nettement les apports limoneux sans pour cela définir les limites des introductions. Ce qui est certain c’est que le relief joue un rôle important dans le déboulement des terres du haut vers les parties basses. Les coulées s’observent notamment à la faveur des chemins et routes venant polluer l’ordre naturel pédologique. Les apports de matériaux étrangers sont également importants sur certaines zones comme les renforcements de chemins ou anciens campements (carrières). L’exploitation des carrières ajoute d’autres perturbations : en premier lieu le dégagement des couches superficielles non exploitables et des débris inexploitables.

Dans les landes, entre les buttes et sur les platières grèseuses se trouvent les sables podzooliques. Mais là aussi quelques grès alvéolés démontrent la présence ancienne de calcaire ce qui se traduit par la présence de plantes à tendance calcicole. La lande aussi présente quelques traces de pollutions dues au calcaire.

Ces sols sont profonds mais ils n’ont aucun pouvoir de rétention. La flore installée sur de tels substrats devra être particulièrement résistante à la sécheresse ou alors aller chercher profondément l’eau indispensable. Cette sécheresse est permanente et on le voit bien sur la Callune qui même au printemps présente parfois des signes de stress hydrique. Le grès sous le sable et avec l’aide de la matière organique, peut retenir l’eau. Quelques Saules cendrés signalent la présence d’une mare temporaire comblée sur platière.

Lorsque le sol est limoneux, il s’agit le plus souvent de sol faiblement argileux et fortement enrichis de sables avec en plus un mulch de débris organiques de végétaux. C’est à l’approche de la butte marneuse du Moulin à vent que ce sol s’enrichit en argile.

Le mulch n’est jamais très important, même sur pelouses, ce qui traduit une bonne activité des micro-organismes.

Sa rétention étant plus importante que le sable de Fontainebleau, elle n’est toutefois pas suffisante pour couvrir les besoins hydriques durant la période estivale. La flore s’est adaptée à ce régime et n’en souffre pas réellement en saison ordinaire. A la limite du plateau agricole apparaissent les grès. Dans ces situations là, la roche ralentit la percolation de l’eau et la végétation se modifie en conséquence.

Les sols marneux sont constitués de particules fines, argile et calcaire. Lors des sécheresses estivales, les fentes de retrait sont peu nombreuses et peu profondes. Soit l’argile est peu active, soit elle ne représente qu’une petite fraction du substrat et cette marne est essentiellement constituée de fines particules de calcaire.

En hiver et jusqu’au milieu du printemps, les mardelles sont nombreuses. Ajouter à celà les flaques de roulement (engins agricoles ou passages de roues sur et hors chemin) et on peut y trouver quelques plantes des zones humides (Saules, Joncs,etc.).

En règle générale, les sols formés sur de tels substrats sont peu actifs, la matière organique se décompose très lentement et les éléments minéraux minéralisent peu. Le taux important de carbonate de calcium, bloque certains éléments minéraux indispensables aux plantes comme l’azote. Par contre, il permet à une flore calcicole de se développer et d’offrir un cortège floristique original.

Il serait intéressant de prospecter plus précisemment que je ne l’ai fait sur la bordure de ces marnes et les conséquences du ruissellement pluvial. La superposition avec le calcaire du Gâtinais et le sol développé dessus permet la croissance de l’Epicéa et d’une flore accompagnatrice originale qui serait à repréciser.

Pelouse remplie de bromes

Pelouse remplie de bromes

Orphrys

Orphrys

Orobanche serpolet

Orobanche serpolet